[Retour]

Abbeville

Thierry B. apporte une 7ème victoire à l'USCA. Bravo à toute l'équipe, René 7ème, Thierry R 5ème, et Arnaud qui prend une excellente 3ème place.


Une fin de saison bien animée mais un peu trop automnale! 

Les deux dernières épreuves du Grand Trophée se sont déroulées à une semaine d'intervalle, le samedi 7 septembre pour la Cyclomanche avec 4 USCA et le samedi 14 septembre pour la Ronde Picarde avec 14 USCA. 

Fabrice Follet, Patrick Dubuc, Jean René Decle et Jean Luc Delepine auront représenté le club à la Cyclomanche au départ de Sainte Mère Eglise (50). Épreuve de 185kms sur un parcours vallonné et sauvage au bout du bout du Cotentin. De nombreuses averses auront nettoyé les routes, celles-ci, n'enlevant rien ou presque à la beauté du site!

 

Côté Ronde Picarde, sur un circuit traversant la baie de Somme, alternant paysages maritimes avec sa côte, ses falaises, sa fameuse "route blanche", mais aussi ses paysages intérieurs diversifiés, ses étangs... Cette épreuve reste mythique et à côté de chez nous! Les fortes pluies de la nuit auront apporté un lot innombrable de crevaisons et peu de coureurs seront passés au travers! Malgré tout, le temps restera pratiquement sec tout au long de la journée. 

Ronde Picarde - Master - 185 km

 

FOLLET  FABRICE                         05:33:59:04 - 33.59 km/h - Classé 120ème - 18ème dans catégorie 50/59

DUNEUFGERMAIN FLORENT 05:51:33:32 - 31.91 km/h - Classé 178ème - 53ème dans catégorie 30/39

DECLE JEAN RENE                       06:02:09:12 - 30.98 km/h - Classé 211ème - 14ème dans catégorie 60/65

 QUEVAUVILLERS DOMINIQUE       06:02:09:64 - 30.98 km/h - Classé 212ème - 15ème dans catégorie 60/65

CORNE PHILIPPE                         06:31:23:22 - 28.66 km/h - Classé 268ème - 20ème dans catégorie 60/65

DELEPINE JEAN LUC                   06:53:11.00 - 27.15 km/h - Classé 319ème - 23ème dans catégorie 60/65

 

Ronde Picarde - Senior - 128 km

 

POCHOL CLAUDE                  04:01:25:35 - 33.55 km/h - Classé 103 - 16ème dans catégorie 50/59

HACHIN ARNAUD                04:08:33:37 - 32.58 km/h - Classé 142 - 25ème dans catégorie 50/59

PICARD BERNARD                04:12:08:21 - 32.12 km/h - Classé 152 -  8ème dans catégorie 60/65

LAFORCE PHILIPPE              04:38:26:12 - 29.09 km/h - Classé 287 - 54ème dans catégorie 50/59

TAMPIGNY SYLVAIN          05:34:09:53 - 24.24 km/h - Classé 477 - 48ème dans catégorie 60/65

TETU MICHEL                        05:34:47:48 - 24.19 km/h - Classé 488 - 53ème dans catégorie 60/65

SOUFFLET JEAN PIERRE    06:38:56:56 - 20.30 km/h - Classé 554 - 30ème dans catégorie +67
BARRE PHILIPPE

Nous espérons être encore plus nombreux l'année prochaine pour partager ces merveilleux moments sur les cyclosportives !
Cordialement
Florent DUNEUFGERMAIN

 



Des nouvelles rassurantes de Jean-Pierre Gavois après son accident de la circulation du 4 septembre; renversé alors qu'il arrivait chez lui par un scooter sur lequel circulaient deux adolescents de 14 et 15 ans, Jean-Pierre souffre principalement d'un déboitement du coude qui lui a valu une anesthésie générale. Il en a pour 6 semaines d'immobilisation et la rééducation qui suivra.


AGORA

Pour la première fois, le club était représenté au salon des associations de la ville d'Amiens; trés beau stand, qui se démarquait par son visuel, son diaporama, son vélo...Chrystel, Henri, Lucien, Didier Daumalle et moi y ont présenté le club au long de la journée, sous la conduite de Sylvain; Jean-Luc étant venu hier soir aider à l'installation du stand et s'étant trés investi dans l'imagerie. Nous avons eu les visites d'Eric Dumont, Jean-Robert, Marc, Bernard Leroy, et bien sûr souvent Didier Duchêne à l'origine du projet. Quelques contacts intéressés, mais surtout une vitrine importante pour notre association qui se montre ici active et à la page à un des endroits où il fallait se montrer aujourd'hui, en parralléle avec tous ceux qui ont mouillé le maillot sur les routes les uns sur "la Ronde Picarde" , les autres sur les courses, dont un National victorieux.

Catherine


 René, champion de France du Crédit Agricole en VTT.
L'équipe Somme prend la 2ème place derrière l'équipe bretonne.

A l'aise (?) également dans les sous-bois (très boueux après deux jours de pluie) de la forêt d'Olhain et en dépit d'une dizaine de gamelles, René remet le couvert.


René, champion de France du Crédit Agricole 2013.

Constant termine à la deuxième place

Ils sont 30 à prendre le départ sur un circuit de 4km à parcourir 15 fois en forêt d'Olhain (près de Béthune), rendu glissant par une fine pluie matinale. Quelques beaux virages à négocier prudemment et une côte très pentue ont permis aux coureurs d'offrir un beau spectacle. Les organismes ont souffert.

René remercie tous les copains qui lui ont apporté leur aide à la préparation de ces championnats.

Cliquez pour agrandir les images.

D'autres photos dimanche.



Un grand MERCI aux signaleurs et à tous ceux qui ont permis le bon déroulement des courses.

Flesselles

Claude POCHOL s'impose en puissance sur cette usante épreuve.

Les classements

Photos: Sophie Pochol.


Longues Distances (prolongation) – 27/08/2013 reco Ronde Picarde : Encore un air de montagne !
…entre Erondelle et  Yzengremer puisque cette reconnaissance ne suivait que la moitié sud du circuit de la R.P., mais pour environ 800 m de dénivelé rien que pour cette portion ! 19 cyclistes au départ du club et 12 à l’arrivée (tardive…) à Ault, au 115e km. Quelques beaux plantages dans le Vimeu profond nous ont retardés  mais l’ambiance était bonne. Malgré tout, avant la clôture définitive de cette saison 2013 des « L.D. », et l’intérêt du parcours, la bonne humeur et tout, et tout, cette dernière aura une fois de plus mis en évidence la difficulté pour certains de ne pas planter le groupe régulièrement et assidument à certains moments ! Trop souvent également des inattentions et les inévitables écarts de ligne qui s’en suivent -hyper dangereux !- sont aussi à déplorer… On en reparlera dans nos projets de sensibilisation à la sécurité renforcée.
Rendez-vous en 2014 ?
Jean-Luc



Thierry s'impose au sprint à Prouville

Il part au 8ème tour avec Jean-Robert Perque, Laurent Bellegueulle et Jean-Luc Pinchon. Les 4 hommes prennent 30'' d'avance qu'ils garderont jusqu'à l'arrivée. Arnaud, Claude, Bernard terminent dans le paquet.

En 3ème, Philippe R. fait partie de toutes les échappées, il donne tout ce qu'il a et termine à la 7ème place. Lucien et Jean-René finissent dans le peloton.

En 2ème, Patrice, en petite forme, s'accroche et réalise néanmoins une belle course. Il prend la 11ème place.

A noter la crevaison de Laurent D. et la chute de Jean-Pierre G. L'homme est robuste, il se relèvera avec de belles brûlures sur tout le côté gauche.


Patrick s'impose en costaud à Mérélessart.

Il met ses équipiers (René, Constant, Arnaud, Bernard) à contribution en s'échappant dès le départ.

En 3ème, Laurent, Philippe R., Jean-René et Lucien ont eu droit aux encouragements et passages de bidons de leurs copains de club.


La Marmotte

7500 partants pour la Marmotte 2013, 14 USCA et 2 anciens du club (Samuel Nali et Christophe Demoore qui se sont joint à nous).
Avec 174 km pour 5000 m de dénivelé, cette cyclosportive reste la plus dure avec cette année, des températures caniculaires même en haut des cols!
Surprenant contraste avec un enneigement des cimes encore important à cette époque de l'année! Nous en avons pris plein les yeux!
Coup de chapeau à Jean-Pierre Soufflet, sans qui, il serait compliqué d'emmener autant de monde!
Comme tous les ans, son camping car a été rebaptisé QG USCA (comme sur beaucoup de cyclosportives d'ailleurs! ).
Ses très bonnes relations avec les organisateurs nous permettent de faciliter nos inscriptions pour un départ dans les premiers!
Côté course, Oscar De Oliveira, Jean-René Decle, Jean-Luc Delepine, Sylvain Rabet, Yves Devillers, Jean-Pierre Gavois, Philippe Barré, Philippe Corne, Dominique Quevauvilliers, Florent Duneufgermain auront effectué le parcours Master (Glandon, Télégraphe, Galibier, Alpe d'Huez).
Bruno Gritti et Jean-Pierre Soufflet le même parcours sans la montée de l'Alpe (Marmotton, qui est déjà une sacrée épreuve d'endurance! ).
Fabrice Follet n'aura pas pris le départ pour cause de problèmes gastriques à la Nacer Bouhani et Patrick Dubuc n'aura effectué qu'une partie de l'épreuve sur problèmes musculaires. Mais cet expérimenté cyclosportif aura réussi à se faire prende en photo dans l'Alpe d'Huez avant tout le monde!
La montée de l'alpe (ou l'enfer de la Marmotte) ne serait pas ce qu'elle est sans nos fidèles et patientes suportrices qui nous redonnent du baume au coeur dans les derniers virages avant l'arrivée!
Petite pause bien méritée dans le calendrier des cyclosportives avant les prochaines à partir de fin août.
Florent DUNEUFGERMAIN


3ème victoire pour le club

Il aime la chaleur, alors ce samedi 6 juillet était un jour idéal pour Bernard qui s'impose à Languevoisin au terme d'une âpre lutte avec Michel Ducrocq de la chérizienne.

Parti avec 3 coureurs au 4ème tour d'un circuit qui en comptait 13 de 4,2 km, et bien aidé par René qui accomplissait un gros et efficace travail pour contenir les ardeurs du peloton, il termine au sprint.

Avec une pensée pour Sylvain et Jack qui l'ont bien fait souffrir mardi au retour de Montdidier.

Lucien en 3ème remettra ça quand il fera moins chaud.

Patrice prend la 7ème place en 2 dans une course très animée.


Le team cyclosport USCA sur tous les fronts! Ils étaient 8 à montrer les nouveaux maillots, simultanément, en région champagne Ardennes et région Rhône-Alpes ce dimanche 30 juin.
Sylvain Cottret, Jean-René Decle, Philippe Barré, Bruno Gritti sur la Montagne de Reims et Fabrice Follet, Oscar De Oliveira, Philippe Corne, Jean-Pierre Soufflet sur la Vaujany. 
Le soleil aura été présent sur les deux manifestations avec beaucoup de chaleur sur la Vaujany.
A noter que Yves Devillers n'a pu arriver à temps pour prendre le départ pour raisons familiales mais après avoir fait la route de nuit, il a enfourché sa bicyclette pour aider Fabrice à gagner un peu de temps sur la dernière partie du parcours. 
Ils sont tous prêts pour la Marmotte qui se déroulera Samedi au départ de Bourg d'Oisans avec en plus Patrick Dubuc, Dominique Quevauvilliers, Jean-Pierre Gavois, Jean-Luc Delépine et Florent Duneufgermain. 
Florent DUNEUFGERMAIN

Longues Distances – 25/06/2013 AULT (bis) …On a failli oublier Catherine !!! Tout ça à cause d’un organisateur un peu trop tatillon peut-être sur l’horaire de départ …et ç’aurait été vraiment une injustice puisqu’elle avait assuré le premier vol sur la même destination le 16 mai dernier. Neuf au départ cette fois et une excellente sortie, appréciée par tous. Un aller tranquille et quelques erreurs de parcours, un retour tambour battant, vent dans le dos, avant que Patrick, Philippe, Francis, Serge, et une dizaine d’autres soient au rendez-vous fixé à notre rencontre. La jonction s’est faite à point nommé pour monter tous ensemble le panorama ! Prochain et dernier rendez-vous, le 11 juillet : direction Veules les roses (250 km), dès que nous aurons trouvé un véhicule avec chauffeur pour nous suivre !

Jean-Luc.


Ardèchoise

Plus de 7000 partants ce samedi 15 juin et 15000 au total avec l'Ardechoise en 2, 3, 4 jours. C'est bien la plus grosse épreuve d'Europe!
Diviser pour mieux régner ou l'USCA sur tous les fronts! Tel était notre devise cette année sur l'Ardechoise (organisation club)!
Et oui, nous avons été fiers de montrer nos belles et confortables nouvelles tenues Bioracer sur les plus beaux parcours de l'épreuve :
→Jean Pierre Soufflet sur le parcours des Boutières 130 kms (Quel courage malgré son handicap passager au niveau des jambes!).
→Michel Tetu, Philippe Corne, jean Pierre Gavois, Bruno Gritti, Philippe Barré et Patrice Holleville sur le parcours de la Volcanique 175 kms.
→Oscar De Oliveira sur le parours de l'Ardechoise 220kms.
→Florent Duneufgermain sur le parcours des Sucs 235kms.
L'ami roro (Roland Triquet ancien du club) et son copain Alain (au fort accent plein de soleil) du VC Tourvain nous ont accompagné tout au long du séjour. Ils ont effectué tous les deux le parcours des Boutières.
Les conditions climatiques furent excellentes.
Les bons moments passés à la colonie de St André en Vivarais et la convivialité de Marie Christine et Sylvia de l'auberge du village participent tous les ans au succès de cette organisation club!
Espérons être encore plus nombreux l'année prochaine.
Florent DUNEUFGERMAIN

Moment de convivialité avec un participant de l'Ardèchoise.


L'USCA sera cette année encore très bien représentée.

Philippe, Jean-Pierre S, Patrice, Oscar,

Florent, Michel, Jean-Pierre G.


Les 3 ballons  2013 : Pas de belles filles... mais quelle belle

Petite Finlande !!!

 

Oscar, Florent, Fabrice, Jean-Luc, Yves, Patrick, Philippe et Jean-Pierre ont terminé cette nouvelle formule de circuit des 3 ballons avec des fortunes très diverses. Dure, plus dure que d’habitude (trop à certains endroits ?). Longue, plus longue que d’habitude. Plus de dénivelé, forcément. Chaude, très chaude. Beaucoup d’abandons et de coups de chaleur, de fringales, de passages à vide, plus que d’habitude aussi apparemment, mais c’est un peu le lot habituel dans ce genre d’aventure… Tout le monde est bien d’accord mais quel superbe parcours : 219 km / 4600 m sur 3 départements ! Un final surprenant sur les 20 derniers kilomètres avec une succession de 5 ou 6 raidards terriblement pentus, façon escalier,  et un dernier 10 km strictement plat et rectiligne, donnant l’occasion à certains de griller des cartouches habilement ou prudemment conservées pour essayer d’améliorer le chrono ou compenser des arrêts parfois longs …ou les deux !
Bon courage aux Ardéchois de cette semaine !

Jean-Luc.


Bouvaincourt sur Bresle

Circuit venteux de 6,5km à parcourir 8 fois.

Enfin une 2ème victoire pour le club et c'est René qui l'apporte.

Les attaques dans la côte de 2 km sont nombreuses.

Au 7ème tour, René place un démarrage pour tester ses adversaires.

Au dernier tour, en haut de la bosse, il part seul jusqu'à l'arrivée.

Bernard termine 4ème, Arnaud juste derrière, réalise une belle course.

Jean-René en 3, s'en sort honorablement en terminant dans les 15.

Patrice H. en 2, abandonne sur crevaison.

Jean-Claude, notre coach et reporter photo était présent, mais une panne d'ordinateur nous prive d'images.


Granfondo Ventoux
Oscar De Oliveira, Philippe Corne et Sylvain Rabet ont participé le 1er juin à la Granfondo Ventoux. Elle n'aura jamais si bien porté son nom !
Vent intense et froid ont réduit de moitié les 1050 partants des 2 parcours!
Malheureusement nos copains en faisaient partie !

http://www.velo101.com/cyclosport/article/compterendu-de-la-granfondo-ventoux--7632
Heureusement, les épreuves s'enchaînent à cette période et Samedi se déroulera "les 3 ballons" au départ de Luxeuil Les Bains (70). Jean Luc Delepine, Philippe Corne, Jean Pierre Soufflet, Oscar De Oliveira, Fabrice Follet, Patrick Dubuc, Yves Devillers et moi même représenteront l'USCA.
Amicalement
Florent Duneufgermain


L.D. 21 mai 2013 -Arras – Que du bonheur !
…sauf la météo : seule l’éclaircie du départ incitait au départ ; la suite fut un peu plus mouvementée et le parcours raccourci à 160 km, l’itinéraire prévu coupé de Miraumont (trajet aller) à Souastre (trajet retour), tant pis pour la belle ville d’Arras qui reste à revisiter. Crachin sur le 1er tiers, vent contre sur le 2e tiers, puis plus rien et même route de plus en plus sèche dans le Val de Somme jusqu’à Amiens. A noter, aucun problème de trous ou d’à-coups, tout s’est parfaitement déroulé, sur le plat comme dans les descentes ! J’allais oublier le début : on était …un ! Y’a même pas photo…

L.D. 24 mai 2013 -Berck sur mer– Que du bonheur (bis) !
18 au départ, 15 à la mer – Remarquable pour une journée qui pouvait laisser présager encore quelques désagréments. Il n’en fut rien ! Soleil sur toute la ligne, le nombre ayant bien aidé pour contrer le vent à l’aller et, fort heureusement, il n’a pas fallu lutter longtemps sur le bord de mer car là-bas, c’était dur …sur les quelques dizaines de mètres pour trouver notre point de restau. Didier, le copain qui nous manque, et à qui on pense à chaque sortie puisqu’il en est l’auteur nous a encore imaginé un superbe circuit : peu parcouru, champêtre et touristique à souhait, sans grosses difficultés.
La semaine qui vient sera centrée sur Cagny : le Tour de la Somme jeudi après-midi, vendredi et samedi matins. Cf. notre calendrier. Veules les roses est reporté en juillet : je propose le jeudi 11 juillet. Si une autre date vous paraît meilleure, c’est à vous !

Jean-Luc

Photos: Aurore F.

Pour la suite (et fin) de nos Longues Distances :


Mardi 4 juin (ou le 6) : Veules les Roses  (250 km) – Ce nouveau parcours est tracé mais pas encore reconnu ; certain(s ?) voudrai(en)t le faire ultérieurement, avec plus de disponibilités  et une météo plus sûre. Etes - vous d’accord pour le repousser au jeudi 11 juillet ?
Samedi 8 juin : Le Touquet (235 km) – Ce jour-là, Les 3 ballons ! A vous de jouer sans moi (parcours à disposition pour l’encadrement sur simple demande)
Mardi 11 juin (ou le 13) : Fort-Mahon (200 km) – Un peu juste après les 3 ballons ?.. Et veille du départ pour l’Ardéchoise pour un nombre non négligeable d’entre-vous ! Estimant que ces derniers ne rouleront probablement pas sur du long le mardi, surtout s’ils ont fait les 3 ballons, et pour ne pas regretter, on peut d’office le repousser au jeudi 13.
Mardi 18 juin (ou le 20) : Santerre / Oise (160 km) – Nouveau, plus court, s’apparente un peu au tout nouveau Delestrez… mais peut-être un peu juste pour les copains de l’Ardéchoise ? On le repousse au jeudi 20.
Mardi 25 juin (ou le 27) : Ault (170 km) – pour le fun final (sauf éventuel Veules les Roses de juillet ?), pour ceux aussi qui n’ont pas pu le faire le 16 mai (impossible pour moi le jeudi suivant, pour cause de « Bataille de CAMERONE » : cf pub sur ce site).

Jean-Luc.


La Look

Les pronostics météo pour Nevers étaient à la pluie dimanche, ce qui en a refroidi plus d'un!
Mais Fabrice et Oscar n'ont pas eu peur de l'humidité et ils ont eu raison!
La Look s'est déroulée au sec, ce qui a permis à nos chanceux de réaliser de bons chronos et de se placer dans les 100 premiers au scratch sur 800 en 4h20 pour Oscar et 4h40 pour Fabrice sur 156 kms et 1800 mètres de dénivelé.
Bravo à eux!
Florent DUNEUFGERMAIN

Amiens/Ault/Amiens 16 mai

Je me doutais que nous serions peu nombreux au départ de cette longue distance placée entre « les 3 jours » et notre brevet Amiens/St Valéry. Et en effet, seuls Régis, Frédéric G et Arnaud m'attendent au club à 8h15. Ce petit effectif sera compensé par l'absence totale de vent, sur ce parcours parfaitement plat, avec une seule vraie bosse à l'aller, entre Cahon et Quesnoy-Le Montant bien nommé. Afin de ne pas nous égarer j'ai collé la liste des villages traversés sur mon cadre et mission accomplie, nous ne nous sommes perdus qu'une seule fois, et sur à peine 500m, dans Franleu.
Il fait froid mais le soleil se décide à nous accompagner d'Erondelle à Ault où nous arrivons à 11h40.
La plage est envahie d'écoliers, les touristes photographient les falaises, il fait beau.
Nous nous installons en terrasse face à la mer, mais dommage, il n'y a rien à manger actuellement dans ce bar où une bonne Pétrus nous attendait., nous remontons donc d'une centaine de mètres pour découvrir une brasserie au décor figé à la fin des années 60 et aux moules-frites délicieuses.
Je me change mais ce sera encore manches longues malgré le soleil.
C'est bon de prendre son temps pour mes sandwichs et ma bière pression, la pause est agréablement longue, nous repartons à 13h, vraiment reposés, par « le mur d'Ault » dont on m'avait tant parlé et que je découvre. L'effort est récompensé par un superbe paysage, la route longe la mer, le hâble, les bas champs pour rejoindre la piste cyclable qui mène à St Valéry.
Après Saigneville le parcours est plat jusqu'à Amiens, Arnaud et Fred roulent trop fort pour mon confort ; je surveille mon compteur et lève le pied dès qu'il atteint 32km/h, ils comprennent vite qu'en maintenant un train constant à 30/31 le retour se fera sans ralentissement.
Le rythme est si élevé que nous entrons dans Amiens à seulement 15h50, juste au moment où la pluie commence à tomber, j'ai le temps de traverser la ville sans être trop mouillée, 173km au compteur, à 27,7 de moyenne !

Cat


Les 3 jours

La suite des aventures.

L'étape de samedi a tenu ses promesses. Malgré une météo nuageuse et un vent du nord, l'ensemble de la troupe a avalé les kilomètres (130) et les 2700m de dénivelé positif avec envie.
Bien sûr, les jambes étaient lourdes le matin, mais les magnifiques paysages des Gorges d 'Ombleze ont rapidement effacé les douleurs.
Le timing de l'organisation mise en place avec nos charmantes et dévouées accompagnatrices a fonctionné à merveille et le repas le midi a permis de reprendre des forces avec la quiche, le rôti et les produits locaux: bleu du Vercors et tarte aux noix.

L'après-midi, l'ascension du col de la Bataille a permis d'admirer la plaine de Provence. Après le col de la Machine, la descente de la combe Laval et sa route taillée dans la falaise restera dans les mémoires.

Comme il en est de tradition sur les trois jours, le repas au soir de la dernière étape a été festif.

Ce dimanche, l'ensemble du groupe a rejoint en vélo la gare TGV de Valence.

Fabrice


3ème journée.


2ème journée.

2 étapes de 75km.
La météo annoncée laissait présager de la pluie . Le programme du jour a donc été adapté . Deux 1/2 étapes de 75 km pour 4000 m de dénivelé positif avec retour le midi à Pont en Royans pour prévenir les intempéries si nécessaire.
Au final, peu de pluie sauf en fin d'après-midi. L'ascension du col du Rousset le matin, longue mais peu pentue ( 5 à 7%), attaquée dès les premiers kilomètres, donne le ton de la journée.
L'après midi, les Gorges du Nant ont surpris le groupe. Les 13 km de montée à 10% ont consommé les dernières forces avant la descente sur Pont en Royans. Les paysages magnifiques ont été un peu ternis par une averse.
Un participant s'est égaré à une intersection mal signalisée. Dommage pour lui , le malheureux a corsé son étape de 20 km supplémentaires dont 10 km d'ascension non prévus au programme. Une anecdote qui met en valeur le courage à toute épreuve des participants dans cette étape difficile.
Fabrice

1ère journée.

Voyage sans problème pour tous. Train à l'heure et super ambiance dans le fourgon transportant les vélos sur la remorque.
Après quelques bouchons sur l'autoroute, tout le monde se retrouve en gare de Valence TGV pour une première étape de 95 km et 989 m de dénivelé positif. L'hôtel est conforme à nos attentes. Excellent accueil, disponibilité et prestation sans reproche.
La première soirée a été très conviviale, et le repas très apprécié.

Demain, malgré la pluie annoncée, tout le monde est prêt à passer à la vitesse supérieure.

Fabrice


Randonnée Longue Distance Mers les Bains:
 
15 cyclistes ont rallié Mers les Bains non sans mal!
Brume marine et chute auront ponctué la matinée!
Régis B est tombé dans une longue descente mais heureusement il s'est uniquement fait quelques égratignures. Le courageux est remonté sur sa monture bloquée sur le 13 dents pour rejoindre Mers et assurer le retour !
L'après-midi estival nous a redonné du baume au coeur.
Rendez-vous Samedi 27 à 8h au stade de Cagny pour le brevet "Cagny Beauvais Cagny" 120 kms organisé par l'ES Cagny.

Amicalement
Florent Duneufgermain


FORT-MAHON

Amiens/ Fort-Mahon / Amiens
Réveil à 6h30, 11°C, temps clair ; jambes alertes et....aérées en corsaire, je suis un peu avant 8h au rendez-vous du club. Jean-Luc, Phiphi, Philippe B, Bruno G, Didier L, Régis,
Michel T, Jean-Pierre, Michel H, Jack, Olivier et Guillaume de l'ES Cagny
m'accompagneront.
La route est joyeuse, la nature se découvre, le train est agréable .
Après Auxi nous voilà face au vent, plein Ouest, un vent de force inversement proportionnelle à la longueur des kilomètres qui nous séparent de la mer. Qu'importe, je me réfugie dans les roues de mes compagnons sans souci.
Michel T a trop chaud et demande une mini-pause pour « débâcher » , j'échange mes lunettes de brouillard contre celles de soleil et dénude enfin mes bras. Nous longeons l'Authie, me voilà dans mes paysages...les maisons basses, les pins parasols courbés par les tempêtes, les marais, et même déjà le sable que le vent emporte ici.
Quend-Ville, Monchaux et enfin Fort-Mahon, où je suis la reine du monde : le début de l'avenue de la plage est impraticable pour cause de travaux, j'entraîne alors les copains dans ces rues que j'ai tant et tant empruntées à pied, à vélo et même à cheval, et que j'emprunterai encore et encore tous les étés que me fera la vie pour aller sur la plage,
mini-golf, école, bibliothèque, rue du Jardin, rue des Garennes, le long des dunes, jusqu'à l'office de tourisme où au retour sur l'avenue je suis la première à voir la mer. Bonne surprise Frédéric G nous attend devant « Le vent du large » pour la pause déjeuner.
J'ai 115 km pile devant la jetée, accueillie par un ballet de char à voiles en ces vacances scolaires.
L'aimable patron de « L'amandine » nous installe sous son nouvel auvent ; je me change complètement et montre enfin mes jambes en cuissard pour la 1ére fois de l'année ; mais en sortant du resto pour rejoindre la terrasse, je constate dépitée...qu'il pleut !
Jean-Luc m'offre sa poudre d'Isostar qui m'assurera une tonifiante hydratation au retour, la Leffe et les sandwichs nous réconfortent pour enfiler les impairs en repartant.
Nous avons le vent dans le dos mais la pluie, pourtant légère, nous rend maussades, heureusement, elle s'estompe au bout d'environ une heure et le reste du chemin sera au sec ; Patrick , que nous avons le plaisir de rencontrer à la sortie de St Riquier, n'a pas été mouillé du tout.
Mais est-ce à cause de ce départ sous la pluie, du circuit très vallonné ? Le retour est beaucoup moins sympa que dans nos longues distances précédentes, nous sommes souvent éparpillés, l'individualisme prend le dessus, et je m'en sens d'ailleurs coupable aussi, puisque j'ai moi même cédé à la tentation de suivre un « électron libre », mais cela vaudra aux fautifs qui m'accompagnaient d'endurer mon répertoire d'Hugues Auffray sur un banc d'Ailly le Haut Clocher.
C''est absolument à revoir, personne ne doit refuser de ralentir quand on le demande, personne ne doit refuser de s'arrêter quand quelqu'un réclame une pause !
Hélas, à Ailly, Jean- Pierre est contraint de stopper là, son pédalier est fissuré, il terminera en voiture. Pour le reste de la troupe « tout est bien qui finit bien » car nous pédalons enfin « collectif » de l'Etoile à Amiens, avec l'ascension de la côte de Bourdon qui ne me fait même pas mal aux jambes !
200km pile au stop de St Sauveur où nous croisons Constant , 212 km au total et sans baisse de tonus...jusqu'à la sortie de la douche...où je m'aperçois que , oui, finalement, je me sens très très fatiguée !

Cat.


FORT-MAHON

L.D. 16.04.2013 – Fort-Mahon Une (très) longue réussie (207 km très exactement cette fois) !

13 au départ et 13 au retour avec permutation en route. Patrick, descendu de « sa zone » (industrielle !) a largement dépassé ses bornes habituelles en nous rejoignant à la sortie de St Riquier. Jean-Pierre a cassé sa manivelle au même moment et a été contraint à l’abandon à Ailly le Ht Clocher. Réfugié à la boulangerie locale (aucun troquet ouvert là-bas !) devant un jus et un croissant, il a donc attendu son épouse qui est venue le récupérer. A Fort-Mahon, Frédéric nous a rejoints avec toujours un excellent accueil à « L’Amandine » -une maison à recommander : nous sommes maintenant très connus là-bas ! La météo annoncée a été conforme : nous sommes repartis avec la pluie jusqu’à Crécy, mais la température et le vent étaient relativement cléments. Une bonne sortie bien temporisée le matin, un peu moins l’après-midi au niveau des allures en raison des coups de main à J.P., avec sa pédale problématique. Vraiment bravo à tous !

Prochaines sorties : Le Tréport/Mers le mardi 23 avril, Ault le jeudi 16 mai, en raison des brevets maisons (Le Muguet le 1er mai, le Delestrez le 5 mai), et de l’Ardéchoise la semaine suivante. Je serai absent : voir avec Catherine et Jean-Pierre, qui ne sont pas obligés à ces sorties, mais qui ont les circuits.

Jean-Luc


Granfondo St Tropez
Le Choc thermique fût assuré à Saint Tropez! 
Jean Pierre Soufflet, Philippe Corne, Fabrice Follet, Yves Devillers, Oscar De Oliveira, Sylvain Rabet et Florent Duneufgermain se sont élancés ce dimanche 7 avril sur le parcours Master (179 kms, dénivelé 2500m) de la Granfondo Golfe de Saint Tropez (environ 1000 partants). Samuel Nalli, l'expatrié, s'est joint également à nous.
Nous n'étions plus habitué à rouler en tenue légère mais quel bonheur! 
Temps superbe, températures printanières et panorama magnifique. 
Certainement une des plus belles cyclosportives!

Amicalement

Florent DUNEUFGERMAIN

COGOLIN

L'équipe de guerriers qui prépare activement la Granfondo St Tropez ( 123,35km ce vendredi) adresse à tous un bonjour ensoleillé.

Jean-Pierre, Fabrice, Florent, Philippe, Oscar et Yves en haut du col de Canadel.

Cliquez pour agrandir l'image.


Brevets extérieurs – INCHEVILLE 31.03.2013

En pleine nouvelle heure d’été (!!!), 8 cyclistes un peu fous ont bravé l’interminable température hivernale pour être au rendez-vous d’Incheville, proposé par le club ce dimanche de Pâques. Le petit 90 km du circuit normand était pourtant plein de charme, sauf pour les bouts de doigts. Les grimpettes et longues lignes droites de la Forêt d’Eu sont toujours un peu magiques, et la bonne humeur a rythmé cette matinée frigo. Pour le retour, trois vrais guerriers ont prolongé le plaisir avec le retour à Amiens sur leur machine !

Merci aux établissements DELESTREZ pour le prêt du véhicule ; comme toujours, celui-ci nous a été très utile !

Rendez-vous samedi prochain, pour le Tour de l’Amiénois !

Jean-Luc.

Retour Incheville

Merci à Jean Pierre et Chrystel d'avoir aidé les 3 guerriers à revenir sur Amiens, sans qui cela aurait été beaucoup plus compliqué avec ce terrible vent glacial! (Abris derrière le camion sur les portions à découvert...) 

 

Florent DUNEUFGERMAIN

L.D. 28 mars 2013 – Des flocons au départ …et au retour !

Et entre deux, que du beau temps froid mais sec. Huit au départ, un peu en proie à un léger doute, suggérant même de se replier sur une sorte de reconnaissance du prochain Tour de l’Amiénois en cas d’aggravation subite… Tout s’est bien passé et notre J.P. a retrouvé ses jambes ! A l’arrivée au Hourdel : bar fermé. Retour sur St Valéry : point d’accueil-friterie de nos copains de Cagny : fermé ! Retour sur le centre, à la brasserie de notre première L.D. à St Valéry. Repas ou sandwichs vite pris sur la terrasse, la salle étant bondée. Pas chaud… (7 °), le retour impec avec le panorama pour cinq d’entre nous et le bas pour les deux autres (Patrick nous avait quittés pour aller au boulot), afin d’assurer la rencontre possible avec les rouleurs du jeudi après-midi. On a ainsi croisé et remmené William et Jean-Claude.

Le froid fatigue beaucoup les organismes et les décrassages intermédiaires de ces LD n’est toujours pas facile. C’est pourquoi, sans le savoir à l’élaboration du calendrier, le répit qui arrive me semble idéalement placé. D’autre part, un gros morceau nous attend du côté de Remiencourt ce samedi, puis le week-end pascal et le Tour de l’Amiénois pour remettre le nez dedans !

Rendez-vous le Jeudi 11 (et non le mardi 2 avril, comme annoncé maladroitement, au retour ce jeudi !), départ à 8 h 30, direction GERBEROY, pour 160 km.

Jean-Luc


La Corima
Une cyclosportive qui ne portait pas bien son nom ce week end!
Eh oui, la CORIMA DROME PROVENCALE s'est déroulée sous la pluie et le froid. 
Mais ce n'est pas assez pour arrêter notre Sylvain Rabet. Il a parcouru le circuit intermédiaire de 111kms à 27 km/h de moyenne au lieu du 140 initialement prévu (comme beaucoup de coureurs). 
Sylvain était accompagné de Samuel Nali lors de cette épreuve.  
Croisons les doigts pour la prochaine! 

Résumé Corima

Cordialement

Florent DUNEUFGERMAIN

Crévecoeur

Comme l'an dernier, Lucien gagne la première course, cette fois à Crèvecoeur.

Course très difficile. Vent violent toujours de 3/4 sur un circuit de 5 fois 12,5km, avec un froid intense.
Nombreuses bordures et au 2° tour, on restait une vingtaine en course (sur env. 80).
Lucien sort plusieurs fois (!) la dernière dans l'avant-dernier tour accompagné de 4 autres coureurs, dont 2 de Crèvecoeur.
2 hommes sortent du peloton avant l'arrivée mais restent en chasse patate.
Lucien démarre dans le dernier village, juste avant de prendre le vent 3/4 dos sur la grand-route et personne ne le revoit ! Beau boulot ! depuis qu'il parle de gagner Crévecoeur !
Pour ma part, je termine dans les 12, assez entamé mais satisfait.
René

Photo: LC Crévecoeur.


Longue sortie

Samedi, la météo a eu raison des cyclistes de l'USCA. Une petite averse de 7 à 8h et tout le monde reste couché.

Pas tout à fait, 5 mordus se sont présentés au rendez-vous de 8 h 15 pour le départ vers Le Crotoy.

Un jeune courageux et adepte des longues distances , licencié au club de Cagny (prénommé Guillaume) s'est joint au groupe.

Certes la météo n'était pas engageante, mais le départ s'effectuait sans pluie jusqu'à Flesselles. Une averse n'entamait pas le moral des troupes.

À Canaples, crevaison de Frédéric Garnier, heureusement la pluie avait déjà cessé. Réparation effectuée, la route reprend par la sympathique côte qui mène à Bernaville.

Bernaville, Florent crève à son tour. Le groupe se sépare à ce moment , car Jean-Luc (merci à lui pour l'organisation des sorties longues) et Florent pris par des obligations familiales repartent sur Amiens. Leur retour se fera vent défavorable (merci à eux de nous avoir accompagnés).

Fabrice, Frédéric, Patrick et Guillaume poursuivent à bonne allure leur périple (vent favorable cela aide).

Toutefois, ils décident de modifier le parcours pour se rendre à St Valery et non au Crotoy comme prévu (pardon Jean-Luc).

Après une pause sympathique et conviviale (comme d'hab), le retour sur Amiens se fera toujours sans pluie, mais avec un vent défavorable qui a usé les organismes, mais a forgé le moral pour les défis de la saison.

Frédéric, bien en forme assure la majorité des relais, mais Guillaume n'est pas en reste pour aider le groupe. Patrick s'accroche, car après une bronchite, il n'a pas encore récupéré tous ses moyens, mais attention en juin, il va être redoutable.

À Longpré, Fabrice engage le groupe vers la montée du panorama (il est incorrigible). Durant "l'ascension" le groupe est heureux de voir arriver deux jambes supplémentaires pour pédaler face au vent. Yves Devillers de retour de Valloires est venu à leur rencontre et prendra de longs relais jusqu'à Amiens. À l'arrivée, les 4 et Yves sont contents de la promenade, d'autant qu'au final la météo est restée agréable.

Bravo à eux et un grand merci à Guillaume (Cagny), un jeune motivé comme on souhaiterait en voir beaucoup dans nos pelotons.

Fabrice



L.D. 19 mars 2013 - Des Cayeux …et pis de l’ neiche !

14 au départ, avec courage car personne n’aurait parié sur la météo. Et pourtant, Cayeux était sous le soleil -presque chaud- et seul le début de notre périple a été ponctué de quelques crachins sans suite. A peine si le vent nous a contrariés sur le plateau qui relie Saigneville à la côte …mais des murets de neige pas encore fondue nous attendaient juste après la bifurcation ! Au retour, nous avons temporisé, très raisonnablement pour tous –ce qui montre les bonnes résolutions prises sur ces Longues Distances : hors de question de « larguer » quiconque ! La fois dernière, c’était Bruno, cette fois c’est notre J.P. (presque) national qui nous a fait un petit coup de calcaire. Normal : il payait une matinée d’enfer avec 2 crevaisons et quelques ennuis pneumatiques ainsi qu’une méforme de début de saison essentiellement due au peu de kilométrage de ce premier trimestre. Venue à notre rencontre peu avant l’entrée de Condé-Folie, Catherine remplaçait ainsi Raymond Denoyelle, sympathique compagnon de route durant tout le trajet, qui nous a quittés quelques hectomètres plus loin, pour rejoindre Plachy-Buyon. Quatorze toujours à l’entrée d’Amiens, ensoleillée et lumineuse …comme une avant premier jour de printemps !

Malgré des prévisions météo une nouvelle fois peu engageantes, je vous propose les R.V. prévus ce samedi 23, pour Le Crotoy (à confirmer jeudi soir), départ à 8 h 15 pétantes, et jeudi 28, pour Le Hourdel (à confirmer mardi soir), et on avisera au départ, à 8 h 30.

Jean-Luc.


Longue distance

Bonsoir à tous,

 

Bulletin météo pour mardi : rares averses-5°à 7°-vent d'ouest 20kmh à est 10 km/h. Pas merveilleux, mais il faut se lancer sinon on risque fort de ne plus bouger de la saison !

Donc R.V. mardi 19/03, pour un départ à 8h30 pétantes. L'horaire est changé car n'ayant pas roulé depuis un bout de temps, comme plusieurs d'entre vous ces derniers jours, je pense raisonnable de modifier quelque peu notre calendrier prévisionnel en allant à Cayeux/160km -non fait mardi dernier. On repousserait alors Le Crotoy/170km, prévu ce mardi 19/03 à samedi prochain 23/03 pour ceux qui s'en ressentent, à la place de Gamaches/170km. Sauf conjonction de remarques judicieuses de votre part, pouvant dégénérer en bronca générale, voilà ce que je vous propose...

Pour les copains qui voudraient nous rejoindre dans l'après-midi, le retour est le même que pour St Valéry dernièrement : tout rive gauche, pas de panorama (on bifurque à gauche, à Longpré, vers Condé-Folie), et à droite à Hangest pour reprendre Picquigny, afin d'éviter Bourdon/Yzeux.

 

A bientôt !

J.Luc


La Corima
C'est finalement Sylvain Rabet qui ouvrira la saison en participant à la CORIMA dimanche 24 mars. Il rejoindra notre ancien coéquipier Samuel Nali (expatrié dans cette superbe région depuis quelques années) pour parcourir les 141 kms à travers la Drome provençale. 
Nous leur souhaitons bon courage.   
Florent DUNEUFGERMAIN

GRANFONDO Golfe de St Tropez:
Malgré l'hiver qui tarde à partir, l'ouverture de la saison des cyclosportives arrive à grands pas!
En effet, ce sera la première d'une longue serie.
Le 7 avril Jean Pierre Soufflet, Yves  Devillers, Oscar De Oliveira, Fabrice Follet, Philippe Corne, Sylvain Rabet, Freddy Wacheux et Florent Duneufgermain iront se frotter aux champions du monde UCI World Cycling Tour sur les routes du golfe de St Tropez. Sous le soleil, on l'espère! 

Tout le monde prendra le départ de la Master (évidemment!). 

Nous souhaitons bon courage à cette équipe. 

Cordialement

Florent DUNEUFGERMAIN

Spécial Longues Distances

Mardi 5 mars 2013 : St Valéry

Pour une première, ce fut une vraie première, et du jamais vu !

24 partants dont 7 cyclistes invités très respectueux des usages de notre organisation. Tout s’est très bien déroulé jusqu’à ce que Bruno, du haut de sa grandeur, s’étale de tout son long … à Long, justement !!! Il nous a sorti une formidable cabriole par-dessus sa machine et nous a flanqué une sacrée trouille. Mais le bonhomme est costaud balaise et très courageux ! Il a donc tenu à reprendre la route après que Marc, notre mécano du jour (quelle organisation !) ait retapé un peu la bécane, avec l’aide de Frédéric Bleu, croisé très providentiellement quelques instants avant et qui s’était joint à nous. Bruno, çà n’était vraiment pas son jour : au retour, 2 crevaisons pour lu -une à l’avant, une à l’arrière !

Le nombre nous a cependant obligés à choisir un autre estaminet pour nos agapes du midi ; le « Bistro de St Val’ » nous a paru tout à coup très petit et nous avons jeté notre dévolu sur « La (bien nommée) Terrasse » pour y engloutir qui ses sandwichs, qui ses moules frites ou pâtes, le tout arrosé de café belge !

Au retour, il était dit que d’autres devaient nous rejoindre … La vallée de la Somme, rive gauche, s’est transformée en plateforme de rencontre durant tout l’après-midi ! Les individuels prévus (Jean-Pierre, Fred, Serge) ont été suivis de 2 groupes de cyclos du mardi. Repartis à 22 de St Valéry, nous nous sommes retrouvés 35 à rouler vers Amiens sous un soleil printanier, encore un peu frais mais tellement vivifiant.

La suite ? Tranquille, joyeuse et animée, comme toujours. Quelques réglages sont nécessaires au niveau des allures, mais c’était la première, et c’était chouette !


La prochaine aura lieu mardi 12 mars, Cayeux sur mer, 160 km, départ à 8 h 30 pétantes, et que Cagny fait la même sortie à St Valéry ce samedi -départ 8 h 30, au stade (150 km / pause casse-croûte).


Jean-Luc


VTT Boves

On en attendait …100 ? Il est arrivé 234 vététistes et 85 marcheurs!!! Le Jean-Pierre a tremblé un instant sur ses bases et, le temps de se frotter les yeux, a foncé rechercher des victuailles pour affronter le retour des participants dans de meilleures conditions que le prévisionnel. Pourtant, la météo était tout juste acceptable et malheur aux derniers passés sur les circuits !.. Il fallait être un peu « éboueur » au propre (propre ?!) comme au figuré. Malheureusement, les derniers, c’était surtout Yves et Patrick, nos deux valeureux serre-file qui sont rentrés un peu carbonisés et crottés !

Côté marche, Bernard a assuré avec sa soixantaine de baladeurs. Côté marche nordique, Didier s’est découvert une vocation d’accompagnateur sans limites ! Il a même réussi à faire pousser à toute la troupe son yodle habituel sous le pont du circuit ! Merci à Jean-Pierre bien sûr, et aux quelques 45 coups de main sans lesquels il aurait été difficile d’assurer, cette fois !

La prochaine, c’est le Téléthon des 8 et 9 décembre – Soyez nombreux : il y aura du sport pour tous, dedans et dehors, et de la générosité à revendre pour ceux qui n’ont pas notre chance !


Texte: Jean-Luc Delépine.